Qu’est ce que la peinture abstraite acrylique ?

La peinture abstraite acrylique

La réalité est représentée autrement dans la peinture abstraite.

L’artiste peintre qui réalise une œuvre abstraite laissera de côté les apparences réelles et extérieures du message qu’il voudra transmettre à son spectateur. En principe, les représentations dans l’art abstrait ne seront pas saisies au premier regard, il faudra se concentrer et faire appel à son esprit artistique pour parvenir à cerner l’idée que le peintre veut confier à son public. Il cherchera à atteindre directement les sentiments ainsi que le moi profond du spectateur. Tout doit provenir des tréfonds de l’âme et de l’esprit imaginatif que ce soit pour le peintre ou pour celui qui regarde la toile. Le mot «langage visuel» qualifie à la perfection les caractéristiques de l’art abstrait.

Bref historique du mouvement

Quatre périodes scandent l’histoire de l’art abstrait :

Dans les années 1910-1920

Sa vitalité créative naît de la « décomposition » de l’art. L’abstraction lyrique de Kandinsky, le néoplasticisme de Mondrian, le suprématisme de Malevitch, l’orphisme de Robert Delaunay (ORPHISME) caractérisent cette première période des abstractions dont Worringer est, dès 1908, le premier esthéticien. Quelques années plus tard, Apollinaire s’intéresse aussi à ce qu’il nomme « l’esprit nouveau ».

Entre 1920 et 1930

De nouvelles formes d’abstraction parcourent l’Europe comme : le vorticisme, le futurisme et le rayonnisme. Dans les années trente, des centaines d’artistes .se convertissent à l’abstraction et adhèrent aux groupes CERCLE ET CARRÉ, ARTCONCRET et à l’association ABSTRACTION-CRÉATION. Ce phénomène de mode s’explique par la volonté des artistes d’ériger en système pictural les recherches des pionniers de l’art abstrait (Kandinsky, Mondrian et Malevitch) dont ils possèdent les écrits qui rationalisent l’imagination créatrice et semblent fournir des procédés infaillibles pour l’élaboration de l’œuvre d’art abstraite.

Après la guerre de 1945

L’art abstrait devient un phénomène mondial à partir duquel émerge de nouveaux mouvements : l’art optique (op art), le tachisme, la peinture gestuelle (Action Painting), l’art calligraphique, l’art informel, le Minimal Art.

À la fin des années soixante-dix

La crise de l’abstraction éclate. Aujourd’hui l’abstraction ne s’oppose plus aussi radicalement que précédemment à la figuration, puisque la figuration abstraite ou l’abstraction figurative existent. C’est seulement après 1945 que les expressions distinctives « abstraction géométrique » et « abstraction lyrique » sont définies et employées par l’école de Paris et le peintre Georges Mathieu. Sous l’appellation « abstraction géométrique », il est habituel de regrouper plusieurs mouvements : le néoplasticisme, le suprématisme, le rayonnisme, l’art cinétique et l’op art, le Minimal Art. Par « abstraction lyrique » on définit généralement l’art de Kandinsky et parfois l’art informel.

Des lignes et des formes sont utilisées dans la peinture abstraite.

peinture acrylique abstraite spatule sur toile en lin

Aucune forme humaine exacte, ou encore animale ou végétale ou de la nature ne devrait alors être directement visible au premier coup d’œil au moment de la contemplation d’une peinture abstraite. Avoir recours à son imagination sera nécessaire et une technique picturale est utilisée par l’artiste de la peinture abstraite. Des formes géométriques comme le triangle, le rectangle, le rond,… sont utilisées artistiquement pour faire vivre le tableau abstrait. Des lignes épurées et luxuriantes représentent une forme précise du message que l’artiste a eu l’inspiration de peindre. Elles sont censées conférer aux formes une allure cadencée sans avoir à tracer des pourtours précis.

La peinture acrylique abstraite est un type d’art abstrait qui utilise de la peinture acrylique. L’utilisation de la peinture acrylique dans ce type de peinture est différente de l’utilisation de l’huile dans les peintures traditionnelles.

L’artiste commence généralement par choisir une toile, qui peut être de n’importe quelle taille et forme. Les peintures acryliques sont ensuite mélangées pour produire la teinte désirée. Cette teinte peut être mélangée à d’autres couleurs pour créer des teintes plus complexes, comme les gris et les bruns. L’artiste applique ensuite la peinture sur la toile à l’aide d’une spatule ou d’un couteau pour contrôler les motifs d’application et les épaisseurs.

Les couleurs reflètent le message transmis dans la peinture abstraite.

Les couleurs dans la peinture abstraite seront associées et représenteront la couleur que prendraient les émotions dans le monde abstrait. Une vaste palette de couleurs vives ou claires voire sombres sera utilisée pour transmettre des vérités de l’esprit. Le contenu spirituel de la musique chromatique reflètera même les sensations émotionnelles d’un peintre abstrait. Le symbole émotionnel de la musique correspondra à un symbole émotionnel d’une couleur déterminée. Pour mieux expliquer sa vision de la caractéristique des couleurs dans la peinture abstraite, le grand Vassily Kandinsky a écrit « Pensez à la part musicale que prendra désormais la couleur dans la peinture moderne. La couleur qui est vibration de même que la musique est à même d’atteindre ce qu’il y a de plus général et partant de plus vague dans la nature : sa force intérieure. ».

L’art figuratif est ce que l’on peut observer dans la plupart des musées : des œuvres composées d’un sujet, de personnages, d’un décor, tandis qu’une composition abstraite ne montre rien de directement compréhensible.

En effet, la peinture abstraite ne représente rien de particulier, c’est-à-dire que son contenu n’est pas seulement à regarder mais à sentir, à découvrir avec ses émotions. Avec la peinture abstraite, chaque personne tisse un lien avec l’œuvre qui lui est propre. En ne cherchant pas imiter la réalité, l’art non figuratif appelle à l’imagination et aux goûts de chacun. 

Une peinture abstraite joue avec les couleurs, les formes et la composition.

Elle cherche à émouvoir le spectateur, plutôt que représenter fidèlement une figure ou un élément particulier.

Pour réussir un tableau abstrait, l’artiste peut choisir de peindre à l’huile, à l‘acrylique ou en réalisant des peintures technique mixte.

L’acrylique a toujours été plébiscitée pour l’abstraction.

Ses avantages sont très utiles aux artistes abstraits : elle sèche très vite et permet de jouer rapidement avec les couleurs, les couches de peinture, les traces et le geste.

Elle est vraiment docile et malléable et son utilisation est facile.

C’est le meilleur choix pour peindre un tableau peinture acrylique au couteau. De tous les points de vue, l’utilisation de l’acrylique est optimale pour réaliser une œuvre abstraite. L’acrylique, elle, joue avec l’intensité des couleurs, les jeux de matières et la possibilité d’une gestuelle rapide et intuitive.

La peinture acrylique souffre d’une mauvaise réputation et c’est dommage parce qu’elle a l’avantage d’avoir des couleurs qui ne jaunissent pas au fil du temps, ce qui n’est pas négligeable ! Quand on investit dans une belle œuvre d’art c’est bien d’avoir des couleurs qui ne changent pas au fil du temps alors que la peinture à l’huile provoquera un changement puisque le liant est l’huile de lin et n’oublions pas que l’acrylique présente l’avantage de ne pas craqueler, chose que l’on trouve régulièrement sur les peintures à l’huile d’artiste peintre qui débutent car la technique étant complexe la peinture peut craqueler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.