Exposer ses oeuvres et s’affranchir du regard des autres.

Chaîne youtube d’Helline Durand

Comment passer les barrières qui nous limitent ?

Aujourd’hui j’avais vraiment envie de vous parler d’un sujet qui me tient à coeur depuis un petit moment parce que je vois souvent des personnes qui dessinent super bien et qui font un excellent travail technique, en peinture aussi et qui n’osent pas exposer leurs oeuvres. En général ces personnes la me présentent même leurs dessins en privé parce que c’est plus facile pour eux mais ils ont une réelle difficulté à exposer. Alors si c’est votre problème aujourd’hui et si vous souhaitez passer ces barrières n’hésitez pas à regarder ma vidéo en entier sur ma chaine youtube ou à lire cet article. En fait ce sont tout simplement des blocages et des inhibitions par lesquels moi aussi je suis passée et qui m’ont réellement frustré dans mes processus.

exposition à Montpellier de l'artiste peintre Helline Durand

Comment fait on pour passer ce cap d’exposer ses oeuvres ?

Il est très difficile de pouvoir exposer ses oeuvres quand on est soi-même attentif au regard de l’autre et au regard de l’autre sur nous. On peut porter notre attention sur le jugement que l’autre peut avoir sur nous. Vos oeuvres font partie intégrante de vous même, ce sont des parties de vous, alors si demain on vient à critiquer votre oeuvre on va venir vous critiquer vous parce que votre oeuvre c’est vous. Si aujourd’hui vous sentez que vous n’arrivez pas à exposer votre travail, que vous n’arrivez pas à le montrer c’est parce que vous avez peur de la critique. Il serait intéressant de votre alors votre oeuvre comme un produit et non comme une partie ou un prolongement de vous même. Pour faire simple, pensez à un triangle. Il y a vous, le spectateur et votre oeuvre. Essayez de vous détacher de cette oeuvre et de la considérer comme un produit ou un objet qui ne vous appartient pas. Vous verrez que vous arriverez à prendre plus de recul sur le potentiel jugement ou la critique.

Lire aussi :   Qu’est ce que la peinture abstraite acrylique ?

Est ce que vous vous posez les bonnes questions ?

La première question c’est : qu’est ce qui vous fait peur quand vous pensez à exposer vos oeuvres ? Qu’est ce que vous craignez ? Est ce que vous craignez que l’on vous critique ?Que l’on juge votre travail ? Que l’on dise que c’est pas beau ou que c’est moche ? Essayez d’écrire sur un papier et de lister exactement et mot pour mot vos craintes ou vos peurs. Qu’est ce que cela me procurerais comme sensation ou comme sentiment si on viendrait à me critiquer ? Posez vous toutes ces questions et vous commencerez à avoir une vue d’ensemble sur vos peurs et vos appréhensions.

exposition de l'artiste peintre Helline Durand au Gala de Zoom art à Saint germain des près à Paris

Travaillez sur votre confiance en vous.

Le travail que j’ai effectué pour pouvoir exposer mes oeuvres a été tous ces questionnements la mais je pense que le plus gros du travail a été de travailler sur ma confiance en moi. Tout vient de la, si vous êtes bloqué ça vient forcément dire quelque chose à propos du regard que l’autre va avoir sur nous et donc de ce fait sur nos oeuvres. Il m’a fallu à peu près quelques mois pour dépasser cet obstacle et pour dépasser mes peurs. J’ai également fait une formation de deux ans pour être art-thérapeute. Une formation très passionnante et qui a été très bénéfique pour moi sur plein de plans de ma vie et notamment sur ma confiance en moi.

Le point principal et crucial a été le moment où je me suis dit que je devais totalement m’affranchir du regard de l’autre. S’affranchir ça veut dire totalement se détacher du regard que l’autre peut avoir sur nous dans notre quotidien et donc sur notre travail. Je n’ai plus cette peur de me sentir critiqué. Je me suis lancée des petits défis par exemple sur Instagram de créer des vidéos un peu drôle où je me suis mise en scène et ou j’ai montré mon visage. Petit à petit on dépasse de plus en plus de barrières limitantes. Dites vous que quoique vous fassiez on vous jugera, alors vivez votre vie sans vous préoccuper du regard des autres. Ne passez pas à coté de vos reves ou de vos ambitions à cause de personnes jalouses ou envieuses. Ne vous faite pas stoppé par des gens qui sont en général malheureux chez eux à rien faire. Le plus dur c’est la première critique, le premier jugement. Vous commencez à vous remettre en question et à douter de vous même, puis au bout de cinq minutes vous oubliez cette critique. Ca ne doit pas vous m’empêcher d’avoir à côté de ça de très beaux commentaires de pleins d’autres personnes qui vous soutiennent vraiment et qui aiment votre travail. On ne peut pas plaire à tout le monde sinon vous devenez quelqu’un en facettes donc faux. C’est malheureux mais j’ai vraiment été comme ça aussi avant parce que je voulais plaire à tout le monde. Seulement je n’étais pas authentique, je n’étais pas moi même et je n’osais pas dire les choses aux gens quand ça me dérangeais. Je ne posais pas de limites parce que j’avais peur qu’en fait tout simplement on ne m’aime pas ou qu’on ne m’aime plus si j’allais à l’encontre de l’autre ou si j’étais différente de ce qu’il voulait que je sois. C’est quelque chose qui peut vous mettre en souffrance au quotidien, on s’en rend peut-être pas compte sur le moment mais au fil des années ça nous prend beaucoup beaucoup d’énergies d’être quelqu’un d’autre. C’est quelque chose pour lequel j’ai travaillé pendant plusieurs années. Je suis passée de tout à rien c’est à dire qu’aujourd’hui je suis vraiment authentique, je suis vraiment moi même avec toutes mes facettes. Mes parts de lumières et mes parts d’ombres. Tous mes défauts et toutes mes qualités et on accepte ou on n’accepte pas. Pour le travail d’exposition de vos oeuvres c’est la même chose. Vous allez pouvoir exposer à partir de ce moment ou vous allez vous dire que dans tous les cas même si ça plaît pas c’est pas grave, c’est mon travail, moi je l’aime et moi je prends du plaisir à le faire. Si ça ne plaît pas à ces personnes la, ça plaiera à d’autres. Il faut savoir que le monde de l’art c’est exactement ça. Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde c’est impossible, il y aura toujours des gens qui diront « elle moi j’aime pas trop » et d’autre à qui votre travail parlera !

Lire aussi :   Classement des 3 meilleurs marques de toiles que j’utilise pour peindre.

Alors soyez vous et n’ayez plus peur !

Helline Durand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *